Dwarr>Animals

Ce petit crouton de 86 plairait bien à mon pote Lolo fan de stoned rock préhistorique & désertique à tendance Rancho De La Luna, de heavy metal, un peu (on y perçoit quelques vieux remugles de Black Sabbath loin derrière les étincelles froides) hum & aussi à tous les types capables de dire des trucs du genre : « Tu vois ces petits synthés là, ça fait un son garage, non? ». Ce Animals bien dégueux cuisine une ambiance de sacrifices obscures avec des riffs tout à fait mimi qui suintent la sanguignole de série Z. Y’a deux trois méga envolées de chevaliers rock avec des cascades de cymbales sèches comme le cul de la mère Paul & des distorsions qui grésillent juste ce qu’il faut. La pochette est à gerber des coins de gratin, c’est de très très mauvais goût mais, comme souvent, ça flatte nos plus bas instincts de demi hardos. Je dirais presque que c’est une véritable horreur sauf qu’à un moment donné je crois bien qu’on entend Dwarr dire : « Christ, Christ, are you real? » & c’est juste ce qu’il fallait à ce disque pour en faire un copain.

About Lazare Bruyant

Bruyant
This entry was posted in Ecouter and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s