En plein Forcalquier le graphisme du Garage L.

C’est pas franchement là où on pourrait s’y attendre, une sorte de Dernier Cri bas-alpin installé dans une ancien garage où l’on peut passer tranquillement la moitié d’une semaine à fouiller dans les rayons de bouquins (que du bon : Dernier Cri, Requins Marteaux, Le Tingre, NoBrow, les propres publications du collectif dont le fanzine Alkom’X), mater des expos, discuter le bout de gras avec les gars du Garage qui font tourner la planche à sérigraphie, te sortent deux trois originaux de derrière les fagots tout en jouant de la guitare… les pompiers sont juste en face, au cas où. Si vous passez par Forcalquier, qui nous a quand même donné Marguerite de Provence, la femme de Louis IX (LE Saint Louis) &, au passage, c’était aussi la fille de Raymond Bérenger, ceux qui me connaissent se doutent bien de l’intégration secrète que j’aménage maisBREF! si vous passez par Forcalquier arrêtez-vous, AR-RE-TEZ-VOUS, au Garage L.

En attendant, c’est par là : Le GARAGE L.

About Lazare Bruyant

Bruyant
This entry was posted in Lire, Voir and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s